Autres nouvelles

3/7/12

Bettez de McGill nommée joueuse de l’année

Photo credit Matt Hirji

EDMONTON (SIC) – Ann-Sophie Bettez, une attaquante de cinquième saison évoluant pour l’Université McGill, a été nommée joueuse de l’année de SIC en hockey féminin, mercredi soir.

La patineuse originaire de Sept-Îles, Qué., est seulement la deuxième porte-couleurs des Martlets à mériter le trophée Brodrick. La gardienne Kim St-Pierre, triple médaillée d’or olympique, avait reçu la distinction au terme du calendrier 2002-2003.

Élue recrue par excellence au pays en 2007-2008, Bettez est également devenue la deuxième hockeyeuse de l’histoire à décrocher les titres de recrue de l’année et de joueuse la plus utile de SIC au cours de sa carrière. Danielle Bourgeois, une ancienne vedette des Pandas de l’Alberta, avait jusqu’ici été la seule à réaliser le doublé.

Championnes canadiennes en titre, les Martlets ont dominé les célébrations qui se déroulaient à l’hôtel Crowne Plaza Chateau Lacombe à Edmonton. En plus de l’honneur réservé à Bettez, l’attaquante Mélodie Daoust de Valleyfield, Qué., a reçu le prix remis à la meilleure joueuse de première année, alors que l’entraîneur-chef Peter Smith, originaire de Lachine, Qué., a égalé un record en étant honoré par ses pairs pour une troisième fois à sa 12e campagne derrière le banc.

Le seul trophée ayant échappé à la formation montréalaise, le prix Marion Hilliard qui souligne l’excellence sur les plans sportifs et académiques et au niveau du service communautaire, est revenu à Jill Morillo de Whitby, Ont., une attaquante des Ridgebacks de UOIT (University of Ontario Institute of Technology).

Le championnat de SIC 2012 se met en branle jeudi à l’aréna Clare Drake sur le campus de l’Université de l’Alberta et connaîtra son apogée dimanche avec la présentation de la finale canadienne à 18h (heure des Rocheuses). Les neuf rencontres du tournoi seront diffusées en direct sur le web par SSN Canada (ssncanada.ca).

TROPHÉE BRODRICK (joueuse de l’année): Ann-Sophie Bettez, McGill

Bettez, l’une des capitaines des Martlets, a pris le deuxième rang au sein du RSEQ cette saison pour les points (37) et les mentions d’aide (24), en plus de terminer à égalité en tête avec quatre buts victorieux en 20 rencontres. L’attaquante de 5 pieds 4 a aidé McGill à terminer au sommet du classement de la conférence québécoise pour une septième année de suite grâce à un superbe dossier de 18-1-1.

Âgée de 24 ans, la diplômée en marketing a connu une remarquable carrière depuis qu’elle a été nommée recrue de l’année de SIC en 2007-2008. Élue joueuse par excellence du RSEQ à deux reprises, elle a été retenue sur la première équipe d’étoiles au Québec à chacune de ses cinq campagnes et parmi les étoiles canadiennes en cinq occasions, incluant trois sélections sur la première formation. Elle est la meneuse en carrière de McGill pour les buts (85), les assistances (87) et les points (172) en 91 parties de saison régulière.

À l’aube de sa cinquième participation au championnat de SIC, Bettez a déjà mené les Martlets à quatre présences en finale canadienne et à la conquête de la médaille d’or en 2008, 2009 et 2011. L’ex-membre de l’équipe nationale des moins de 22 ans a également aidé le Canada à remporter l’or aux Universiades d’hiver de 2011 en Turquie.

« Ann-Sophie a connu une croissance et un développement extraordinaire en tant que joueuse, étudiante et personne, a dit l’entraîneur-chef de McGill, Peter Smith. Elle est le rêve de tout entraîneur. Elle ne complique pas les choses, pratique un style de jeu simple et combine admirablement habileté et compétitivité. Elle est la joueuse la plus travaillante au sein d’une équipe de travaillantes. Son éthique de travail est un modèle pour toutes ses coéquipières. »

Les autres finalistes pour l’obtention du trophée Brodrick étaient les attaquantes Alex Normore de StFX, Morgan McHaffie de Queen’s et Julie Paetsch de la Saskatchewan.

RECRUE DE L’ANNÉE: Mélodie Daoust, McGill

Daoust est la quatrième porte-couleurs de McGill en six ans à mériter le titre de recrue de l’année de SIC. Elle se joint à Marie-Andrée Leclerc-Auger (2009), sa coéquipière actuelle Ann-Sophie Bettez (2008) et Catherine Ward (2007).

La joueuse de centre de 5 pieds 6 a été retenue sur la première équipe d’étoiles du RSEQ et sur la deuxième au Canada à ses débuts universitaires après avoir remporté le championnat des marqueuses de sa conférence grâce à une impressionnante fiche de 18-25-43 en seulement 18 parties, incluant trois buts vainqueurs. Sa moyenne de 2.39 points par rencontre a été la meilleure au pays, alors que son total de points est le troisième plus élevé dans l’histoire de la ligue québécoise.

L’étudiante de 20 ans en éducation physique, qui évolue également avec la formation canadienne des moins de 22 ans, a terminé cinquième au pays pour les buts, troisième pour les points et deuxième pour les mentions d’aide, malgré le fait qu’elle a disputé beaucoup moins de matchs que ses rivales dans la conférence du Québec.

« Mélodie pratique un style très fluide et sa vitesse est trompeuse, a dit le pilote Peter Smith. Son coup de patin s’est beaucoup amélioré au fil de la saison et cela a fait une grande différence dans son jeu. Elle avait quelques petites choses à corriger au niveau de sa mécanique en début de saison, mais elle a trimé dur et cela a rapporté des dividendes. Elle a été de plus en plus productive à mesure que la campagne progressait. »

L’attaquante Marie-Pier Arsenault de Moncton, la gardienne Rebecca Bouwhuis de Waterloo et l’attaquante Sadie Lenstra de Lethbridge étaient les autres candidates.

ENTRAÎNEUR DE L’ANNÉE (présenté par Entraîneurs du Canada): Peter Smith, McGill

Smith avait déjà mérité le trophée de l’entraîneur de l’année en 2007-2008 et l’avait également partagé avec Lisa MacDonald de Saint Mary’s en 2002-2003. Howie Draper, actuel entraîneur-chef de l’Alberta, est le seul autre pilote à avoir remporté le prix de SIC à trois reprises.

Sept fois récipiendaire au niveau du RSEQ en 12 saisons derrière le banc, le natif de Lachine, Qué., a mené McGill à la première place du classement québécois pour une septième année consécutive, un record, grâce à un dossier de 18-1-1. Sa formation a conservé la deuxième meilleure fiche offensive au pays (4.80 buts par match), le meilleur dossier défensif (1.00), le taux d’efficacité le plus élevé sur le jeu de puissance (25.0%), la troisième meilleure fiche en infériorité numérique (91.0), en plus d’être la moins punie au Canada avec une moyenne de 7.6 minutes par rencontre.

Smith, qui a fait partie du personnel de l’équipe nationale pendant sept ans et était entraîneur adjoint de la formation qui a décroché l’or aux Jeux olympiques de 2010, a guidé les Martlets à une 11e participation au championnat de SIC en 12 campagnes et se présente au tournoi de cette année avec trois médailles d’or de SIC, deux d’argent et quatre de bronze. Il est l’entraîneur-chef le plus prolifique dans l’histoire du programme de hockey féminin de McGill grâce à un dossier cumulatif en carrière de 327-118-30 en 475 rencontres (.720).

« Peter est un vrai professionnel et un modèle exceptionnel en tant qu’entraîneur qui se préoccupe du succès de ses athlètes tant sur la patinoire que dans leurs études, » a dit le directeur des activités sportives de McGill, Drew Love.

Bruce Donaldson de UPEI, Shaun Reagan de Waterloo et Chandy Kaip de Lethbridge étaient également en lice.

PRIX MARION HILLIARD (hockey, études & service communautaire): Jill Morillo, UOIT

Morillo est devenue la première étudiante athlète de UOIT, tous sports confondus, à recevoir un prix majeur de SIC depuis que les Ridgebacks ont joint les rangs de SIC en 2006-2007.

L’attaquante de troisième année a terminé au troisième rang parmi les marqueuses de la conférence de l’Ontario avec 32 points en 26 parties, établissant au passage quelques records d’équipe. Grâce à ses performances, elle s’est retrouvée sur la première équipe d’étoiles de SUO et sur la deuxième au pays.

Sur le plan académique, l’étudiante en génie nucléaire a mérité le prix de l’excellence de UOIT à chacune des deux dernières années et a fait partie du tableau d’honneur académique canadien de SIC en 2010-2011. Elle est également membre de la Société canadienne nucléaire et a reçu, l’an dernier, la Coupe James-Baun, remise à un étudiant qui fait preuve de dévouement, de persévérance, de responsabilité et de leadership.

La capitaine des Ridgebacks est également très active dans la communauté et participe à de nombreuses activités de levée de fonds et à des visites dans des écoles primaires. Elle organise également des cliniques et des entraînements pour les jeunes joueuses de hockey en compagnie de ses coéquipières des Ridgebacks.

« Je suis très fière des accomplissements de Jill cette saison, a dit l’entraîneure en chef de UOIT, Karen Nystrom. Elle est vraiment l’exemple de l’étudiante athlète modèle. Elle ne vise rien de moins que l’excellence, que ce soit au hockey, dans ses études ou dans sa vie de tous les jours. »

Kyla Blackmore de St. Thomas, Kristen MacDonald de Carleton et Kelsey Tulloch de la Saskatchewan étaient également en nomination pour le prix Marion Hilliard.

ÉQUIPES D’ÉTOILES CANADIENNES

La composition des équipes d’étoiles canadiennes a également été dévoilée mercredi, McGill volant à nouveau la vedette avec quatre sélections.

Bettez est accompagnée sur la première unité par ses coéquipières Charline Labonté devant le filet et Cathy Chartrand à la ligne bleue, par le duo de StFX composé de la défenseure Suzanne Fenerty et de l’attaquante Alex Normore, ainsi que par l’attaquante de la Saskatchewan Julie Paetsch.

Labonté, une double médaillée d’or olympique originaire de Boisbriand, Qué., est devenue la première hockeyeuse de SIC à être nommée sur la première formation canadienne à chacune de ses cinq saisons universitaires. À sa dernière campagne, la gardienne de l’équipe nationale a dominé au pays avec un pourcentage d’efficacité de .944 et huit blanchissages en 18 parties de calendrier régulier, en plus de terminer deuxième au Canada avec une minuscule moyenne de buts alloués de 1.06. Elle termine sa carrière sur le circuit de SIC avec une fiche de 82-3 en saison régulière, incluant 45 jeux blancs, un record.

Chartrand a été retenue parmi les étoiles de SIC pour une quatrième fois, incluant trois sélections de suite sur la première unité. Fenerty faisait elle aussi partie de la première formation il y a un an, alors que Normore avait mérité le titre de recrue par excellence et une place sur la deuxième équipe canadienne la saison dernière.

Outre Daoust et Morillo, la deuxième équipe de rêve de SIC pour la campagne 2011-2012 est formée de la recrue de Waterloo Rebecca Bouwhuis entre les poteaux, des arrières Stephanie Ramsay de Calgary et Jacalyn Sollis de Guelph, ainsi que de la légendaire Hayley Wickenheiser à l’attaque.

Wickenheiser, triple médaillée d’or olympique et championne du monde à six reprises, avait été élue joueuse la plus utile de SIC l’an dernier à ses débuts sur le circuit. À sa deuxième saison avec les Dinos, elle a conservé une moyenne de deux points par partie, incluant sept buts vainqueurs en seulement 16 matchs lors du calendrier régulier, un sommet au pays.

En plus de Daoust, l’équipe d’étoiles des recrues est composée de Bouwhuis, des défenseures Valérie Watson d’Ottawa et Kristen Barbara de York, de même que des attaquantes Marie-Pier Arsenault de Moncton et Sadie Lenstra de Lethbridge.

HONNEURS & ÉTOILES DU HOCKEY FÉMININ DE SIC 2011-2012

Trophée Brodrick (joueuse de l’année): Ann-Sophie Bettez, McGill
Recrue de l’année: Mélodie Daoust, McGill
Entraîneur de l’année (présenté par Entraîneurs du Canada): Peter Smith, McGill
Prix Marion Hilliard (hockey, études & service communautaire): Jill Morillo, UOIT

Première équipe

Position Athlète Université Année Ville d’origine Faculté
Gardienne Charline Labonté McGill 5 Boisbriand, Qué. Éducation physique & santé
Défenseure Cathy Chartrand McGill 5 Lac Nominingue, Qué. Éducation physique & santé
Défenseure Suzanne Fenerty StFX 5 Cole Harbour, N.-É. Affaires
Attaquante Ann-Sophie Bettez McGill 5 Sept-Îles, Qué. Certificat (relations publiques & management)
Attaquante Alex Normore StFX 2 Bedford, N.-É. Kinésiologie
Attaquante Julie Paetsch Saskatchewan 5 Lanigan, Sask. Arts & Science

Deuxième équipe

Gardienne Rebecca Bouwhuis Waterloo 1 Orillia, Ont. Santé
Défenseure Stephanie Ramsay Calgary 3 Charlottetown, Î.-P.-É. Arts
Défenseure Jacalyn Sollis Guelph 5 West Vancouver, C.-B. Psychologie
Attaquante Hayley Wickenheiser Calgary 2 Shaunavon, Sask. Kinésiologie
Attaquante Mélodie Daoust McGill 1 Valleyfield, Qué. Éducation physique & santé
Attaquante Jill Morillo UOIT 3 Whitby, Ont. Génie nucléaire

Équipe des recrues

Gardienne Rebecca Bouwhuis Waterloo 1 Orillia, Ont. Santé
Défenseure Valérie Watson Ottawa 1 Saint-Hyacinthe, Qué. Criminologie
Défenseure Kristen Barbara York 1 Mount Hope, Ont. Sociologie
Attaquante Mélodie Daoust McGill 1 Valleyfield, Qué. Éducation physique & santé
Attaquante Marie-Pier Arsenault Moncton 1 Bonaventure, Qué. Éducation
Attaquante Sadie Lenstra Lethbridge 1 Calgary, Alb. Sciences infirmières

- SIC -

View: Mobile | Desktop

Site officiel de Sport interuniversitaire canadien