Honneurs et étoiles de SIC

TROPHÉE BRODRICK (joueuse de l'année): Hayley Wickenheiser, Calgary

Wickenheiser a fait la manchette partout au Canada lorsqu'elle a choisi de s'aligner avec les Dinos cette saison, puis elle a fait scintiller la lumière rouge à travers l'Ouest du pays en route vers le plus important honneur individuel de SIC. En plus de retourner à la maison avec le trophée Brodrick, elle est devenue la deuxième joueuse de Calgary à se tailler une place sur la première équipe d'étoiles canadiennes, 13 ans après Kelly Bechard, son ex-coéquipière avec la formation nationale, aujourd'hui entraîneure adjointe avec les Dinos.

Malgré le fait qu'elle n'a disputé que 15 des 24 rencontres des siennes lors du calendrier régulier en raison d'une blessure et de ses obligations avec Équipe Canada, la légende du hockey canadien a terminé à égalité au premier rang des marqueuses de Canada-Ouest avec 40 points – le cinquième plus haut total au pays – et a dominé la conférence avec 17 buts. Sa moyenne de 2.67 points par partie a été de loin la meilleure au Canada et elle a brillé dans toutes les situations imaginables. L'attaquante de 5 pieds 9 pouces a inscrit quatre filets en désavantage numérique, a marqué cinq buts gagnants et a affiché un différentiel de +22, tous des sommets au sein de Canada-Ouest. Elle a aidé les Dinos à prendre le troisième rang dans l'Ouest grâce à un dossier de 16-6-2 bon pour 34 points, soit plus que le double de leur récolte de la saison dernière (16), alors qu'elles avaient terminé sixièmes et avaient été écartées de séries.

Wickenheiser, qui n'avait pas fréquenté les salles de classe depuis 10 ans, prévoit entreprendre des études en médecine après l'obtention de son diplôme en kinésiologie.

« Partout où nous avons joué cette année, nous avons vu les plus grosses foule de la saison grâce à Hayley, a dit la pilote des Dinos, Danielle Goyette, une autre ancienne coéquipière de Wickenheiser avec l'équipe olympique. C'est très bon signe. Plus les gens parlent du hockey féminin de SIC et plus nous obtenu de la visibilité, plus nous pourrons faire évoluer notre sport. »

« Elle a eu un impact tellement important sur notre équipe et sur nos jeunes joueuses, non seulement sur la patinoire mais aussi à l'extérieur, a poursuivi Goyette. Nos joueuses ont pu constater ce qu'elles doivent faire pour s'améliorer et performer sur la glace et dans leurs études. Hayley est un excellent modèle, elle a maintenu une moyenne académique de 4.0. Elle vise l'excellence dans tout ce qu'elle fait. Wick est vraiment un exemple à suivre. »

L'attaquante Mariève Provost (Laval, Qué.) de Moncton, la gardienne Audrey Doyon-Lessard (Charny, Qué.) de Concordia et l'attaquante Kelly Walker (Brampton, Ont.) de Brock étaient les autres candidates pour l'obtention du trophée Brodrick.

RECRUE DE L'ANNÉE: Alex Normore, St. Francis Xavier

Normore est la première joueuse de StFX à être nommée recrue de l'année de SIC en hockey féminin.

L'étudiante en kinésiologie âgée de 18 ans a connu des débuts universitaires éclatants, elle qui s'est classée première au pays parmi les patineuses de première année pour les points (41) et les assistances (25) et première dans les Maritimes parmi les recrues au chapitre des buts (16 – deuxième au pays). Toutes joueuses incluses, l'attaquante de 5 pieds 7 pouces a terminé troisième au Canada pour les points et les aides et septième pour les buts. Elle a disputé les 24 parties des X-Women en saison régulière, marquant quatre fois en avantage numérique et une fois à court d'une joueuse, inscrivant deux filets gagnants et terminant la campagne avec un différentiel de +28, le troisième meilleur dans l'Atlantique.

Malgré son statut de recrue, Normore a été un élément clé alors que les X-Women sont demeurées invaincues tout au long du calendrier régulier (24-0) et des séries (3-0) en route vers leur premier championnat de conférence depuis 2007-2008. Son brio lui a valu une place sur la première équipe d'étoiles de l'Atlantique et sur la deuxième formation de SIC.

« Alex s'est illustrée dans toutes les situations. Elle est la première joueuse que j'utilise dans les moments critiques, a dit l'entraîneur-chef de StFX, Dave Synishin. Elle est très rapide, possède une excellente vision du jeu et peut dominer un match offensivement. »

Les attaquantes Katia Clément-Heydra (St-Bruno-de-Montarville, Qué.) de McGill, Laura Brooker (Fergus, Ont.) de Wilfrid Laurier et Jenna Smith (Swift Current, Sask.) de Calgary étaient également finalistes pour le titre de recrue par excellence.

ENTRAÎNEUR DE L'ANNÉE, présenté par Entraîneurs du Canada: Jim Denham, Brock

Denham est devenu le deuxième entraîneur de Brock à être honoré par ses collègues de SIC en hockey féminin, après Todd Erskine en 2004-2005.

À sa première saison comme entraîneur-chef par intérim après deux campagnes comme adjoint, il a guidé son équipe à la deuxième place au classement de SUO grâce à un superbe dossier de 22-5 et 44 points, ce qui doublait presque la récolte de l'an dernier, alors que Brock avait terminé septième avec une fiche de 11-13-3 et 25 points. Menées par la championne marqueuse du circuit, Kelly Walker, les Badgers se sont classées troisièmes en Ontario lors du calendrier régulier tant pour les buts pour (85) que pour le moins de buts alloués (52).

Avant de se joindre au programme féminin des Badgers en 2008-2009, Denham était adjoint avec l'équipe masculine de Brock pendant six saisons. Il a également été adjoint pendant trois ans avec la formation féminine de l'Université Niagara dans la NCAA (Division 1), de même qu'entraîneur-chef de l'équipe féminine des Tigers du Collège Ridley pendant trois campagnes et des Falcons de St. Catharines au niveau junior B pendant deux saisons.

À l'extérieur de la patinoire, Denham est président de DENCO Engineering Ltd., une compagnie qu'il a lui-même fondée en 1985, quelques années après avoir obtenu son diplôme en génie civil de l'Université de Waterloo.

« L'expérience de Jim, de même que sa passion, son interaction dynamique avec les étudiantes athlètes et son éthique de travail irréprochable sont tous des éléments qui ont contribué à une excellente saison, a dit la directrice des sports par intérim de Brock, Chris Critelli. Nous sommes très fiers des réalisations de l'équipe et du personnel d'entraîneurs. »

Zach Ball de Mount Allison, Peter Smith de McGill et Howie Draper de l'Alberta étaient également en lice.

PRIX MARION HILLIARD (étudiante athlète – service communautaire): Andrea Switalski, Mount Allison

Switalski est la première représentante des Mounties à mériter un honneur de SIC en hockey féminin.

Sur la glace, la défenseure de 5 pieds 2 pouces s'est avérée un élément important d'une unité défensive qui a pris le troisième rang dans les Maritimes au niveau des buts alloués, soit 72 en 24 matchs (moyenne de 3.00). L'assistante capitaine de quatrième saison a disputé les 24 parties de Mount Allionson lors du calendrier régulier, amassant deux buts et cinq passes pour sept points.

Sur le plan académique, elle présente actuellement une moyenne de 3.7 en géographie et a reçu le prix du leadership Jack Drover remis par son université.

L'engagement de Switalski au sein de la communauté est exemplaire depuis son arrivée à Sackville, au Nouveau-Brunswick, il y a quatre ans. À titre de co-présidente de « Mounties in Motion », elle est tuteure en mathématiques pour des élèves du primaire et s'implique dans les sports intra-muraux. Professeure adjointe à l'école secondaire Tantramar Regional, où elle enseigne bénévolement l'anglais, elle participe également au programme « Mounties for Heart », à travers lequel elle organise des ateliers destinés aux adolescents. La native de Stittsville, en Ontario, s'implique aussi auprès du hockey mineur et est thérapeute étudiante de l'équipe masculine de soccer des Mounties.

« Je suis vraiment heureux de voir Andrea recevoir ce prix. Elle le mérite pleinement, a dit le pilote des Mounties, Zach Ball. Son implication dans la communauté de Sackville ne semble pas connaître de limite, que ce soit sur une patinoire, dans une école ou un hôpital. »

La défenseure Erica Skinner de Carleton, une étudiante en commerce originaire de Markham, en Ontario, l'attaquante Automn Mills de York, une étudiante en éducation de London, en Ontario, et l'attaquante Megan Bach de Lethbridge, une étudiante en sciences de Champion, en Alberta, étaient les autres candidates.

ÉQUIPES D'ÉTOILES CANADIENNES

La composition des équipes d'étoiles canadiennes a également été dévoilée mercredi.

Outre Wickenheiser, la première unité est composée de Provost et Walker, les joueuses par excellence dans l'Atlantique et en Ontario, ainsi que de la gardienne Charline Labonté (Boisbriand, Qué.) de McGill et des défenseures Cathy Chartrand (Lac Nominingue, Qué.), également de McGill, et Suzanne Fenerty (Cole Harbour, N.-É.) de StFX.

Provost a complété sa prolifique carrière de cinq ans avec une quatrième sélection sur la première équipe canadienne. Choisie joueuse la plus utile dans les Maritimes à trois reprises, elle s'est avérée la meilleure pointeuse au pays pour une deuxième campagne de suite (45 pts) et a établi des records de carrière de SIC avec 110 buts et 220 points en 105 rencontres de calendrier régulier.

Double médaillée d'or olympique aux côtés de Wickenheiser, Labonté a rejoint les Martlets en 2010-2011 après avoir pris une pause du hockey universitaire pendant un an. Elle a enregistré une marque de SIC avec 37 blanchissages en carrière en 67 parties de saison régulière, en route vers une quatrième sélection sur la première équipe de SIC en autant de campagnes à McGill.

Ancienne membre de l'équipe nationale senior et ex-joueuse par excellence du championnat de SIC, Chartrand était retenue parmi les étoiles de SIC pour une troisième fois, dont deux années consécutives au sein de la première unité.

En plus de Normore, la deuxième formation d'étoiles de SIC pour 2010-2011 est formée de la gardienne Beth Clause (Hamilton) de Brock, des arrières Gillian Ferrari (Thornhill, Ont.) de McGill et Laura Shearer (Falmouth, N.-É.) de Dalhousie, puis des attaquantes Ann-Sophie Bettez (Sept-Îles, Qué.) de McGill et Breanne George (Saskatoon) de la Saskatchewan.

Nommée recrue de l'année de SIC en 2007-2008, Bettez était retenue parmi les étoiles canadiennes pour une quatrième fois en quatre saisons à McGill, incluant des nominations sur la première unité en 2008-2009 et 2009-2010.

George faisait partie de la première formation l'an dernier. Ferrari, qui en était à une première campagne à McGill, a remporté l'or pour le Canada aux Olympiques de 2002 et 2006.

Provost, Fenerty, Clause, Bettez et George ont aidé le Canada à décrocher un deuxième titre des Universiades de suite au début février en Turquie.

Outre Normore, l'équipe d'étoiles des recrues de SIC pour la dernière saison est composée de Clément-Heydra et Brooker, de même que de la gardienne Nicole Kesteris (Aurora, Ont.) de Toronto et des défenseures Alannah Wakefield (Pickering, Ont.) de Wilfrid Laurier et Jenna Pitts (Antigonish, N.-É.) de StFX.

Première équipe

Position - Athlète - Université - Année - Ville d'oririne - Faculté

Gardienne Charline Labonté McGill 4 Boisbriand, Qué. Éducation physique
Défenseure Cathy Chartrand McGill 4 Lac Nominingue, Qué. Éducation physique
Défenseure Suzanne Fenerty StFX 1 Cole Harbour, N.-É. Administration
Attaquante Hayley Wickenheiser Calgary 1 Shaunavon, Sask. Kinésiologie
Attaquante Mariève Provost Moncton 5 Laval, Qué. Kinésiologie
Attaquante Kelly Walker Brock 5 Brampton, Ont. Éducation physique

Deuxième équipe

Gardienne Beth Clause Brock 5 Hamilton, Ont. Loisirs
Défenseure Gillian Ferrari McGill 5 Thornhill, Ont. Arts
Défenseure Laura Shearer Dalhousie 5 Falmouth, N.-É. Sociologie
Attaquante Ann-Sophie Bettez McGill 4 Sept-Iles, Qué. Management
Attaquante Alex Normore StFX 1 Bedford, N.-É. Kinésiologie
Attaquante Breanne George Saskatchewan 4 Saskatoon, Sask. Kinésiologie

Équipe des recrues

Gardienne Nicole Kesteris Toronto 1 Aurora, Ont. Économie
Défenseure Alannah Wakefield Laurier 1 Pickering, Ont. Psychologie
Défenseure Jenna Pitts StFX 1 Antigonish, N.-É. Kinésiologie
Attaquante Alex Normore StFX 1 Bedford, N.-É. Kinésiologie
Attaquante Katia Clément-Heydra McGill 1 St-Bruno-de-Montarville, Qué. Relations industrielle
Attaquante Laura Brooker Laurier 1 Fergus, Ont. Anglais

View: Mobile | Desktop

Site officiel de Sport interuniversitaire canadien